Queues de lottes marinées à la plancha

Mots-clefs :

Plat avec son accompagnement

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 2 petites lottes (200 à 250 g chacune une fois parées),
- 1 gros oignon nouveau (ou 2 petits),
- 2 cuillerées à soupe de jus de citron,
- ½ cuillerée à café de sel fin,
- ¼ de cuillerée à café de piment d’Espelette en poudre (ou à défaut de poivre blanc moulu),
- ½ cuillerée à café de curcuma,
- 2 cuillerées à café de feuilles de coriandre ciselées (fraîches ou séchées),
- 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive.

Et, en accompagnement, de la ratatouille.

Temps nécessaires :
- préparation : 15 minutes,
- marinage : 2 heures,
- cuisson : 10 minutes.

Si ça n’a pas été fait par le poissonnier, parer les queues de lottes : couper les nageoires avec des ciseaux puis tirer la peau vers la queue et l’éliminer en coupant la queue.

Passer les queues sous un filet d’eau froide pour les rincer puis les disposer à plat côte à côte dans le fond d’un récipient non oxydable (terrine, boîte en plastique, …).

Éplucher l’oignon et le hacher finement avec la partie fraîche de sa tige.

Si la coriandre est fraîche, la passer sous l’eau, la sécher puis ciseler finement ses feuilles.

Verser le jus de citron dans un bol et y dissoudre le sel puis ajouter l’oignon haché, le piment, le curcuma, la coriandre ciselée et l’huile et mélanger vivement pour émulsionner.

Verser cette marinade sur les lottes, fermer hermétiquement le récipient et placer à mariner 2 heures, au réfrigérateur.

10 à 15 minutes avant de servir faire chauffer la plancha (on peut aussi utiliser un grill chauffé sur une plaque de cuisson).

Lorsque la surface de cuisson est bien chaude (220°C), y déposer les queues de lottes et les arroser chacune d’une cuillerée à soupe de marinade.

Au bout de 5 minutes, les retourner, et cuire de nouveau 5 minutes après les avoir arrosé d’une cuillerée de marinade.

Transférer les queues de lotte sur le plat de service, les arroser du reste de marinade et servir immédiatement, accompagnées de ratatouille.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Salsa brava

Mots-clefs : , ,

Condiment

Apparue au début des années 1960 dans un bar madrilène et devenue l’accompagnement traditionnel des « patatas bravas » servies en « tapas » dans les bars espagnols, cette sauce, est désormais un incontournable de la gastronomie espagnole !

C’est en fait un véritable condiment aigre doux et piquant (d’où son nom de brava !) qui peut être utilisé chaud, tiède ou froid en de multiples occasions : pour agrémenter des grillades, de la viande froide, des légumes cuits à la plancha, des fritures, … ou à l’apéritif, tartinée sur du pain grillé, comme trempette de légumes crus ou vapeur ou en concurrente du guacamole pour y tremper des gressins ou des chips, que sais-je encore… Et elle s’associe aussi très bien à la mayonnaise !

Et ce régal est facile à préparer en plus !

Ingrédients (pour environ 25 cl de sauce) :
- 1 gros oignon jaune,
- 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 3 gousses d’ail,
- ½ poivron rouge,
- poivre du moulin,
- ½ cuillerée à café de sel fin.
- 400 g de pulpe de tomates,
- 1 cuillerée à café de paprika doux,
- ¼ de cuillerée à café de piment d’Espelette,
- ½ cuillerée à café de cassonade (ou, à défaut, de sucre semoule),
- 2 cuillerées à soupe de vinaigre de Xérès (ou, à défaut d’un vinaigre doux : cidre, …),
- éventuellement quelques pincées de piment de Cayenne.

Temps nécessaires :
- préparation et cuisson : environ 1 heure.

Éplucher l’oignon et le hacher grossièrement.

Éplucher les gousses d’ail, les dégermer et les hacher grossièrement.

Laver le poivron, ôter son pédoncule, le couper en 2 puis éliminer ses graines et ses téguments blancs. En couper une moitié en gros carrés et réserver l’autre moitié pour un autre usage.

Dans une sauteuse, faire suer l’oignon dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il commence à fondre et blondir.

Ajouter l’ail puis, lorsqu’il colore à son tour, les carrés de poivron. Poivrer de quelques tours de moulin, saler, mélanger et laisser mijoter 5 à 10 minutes à feu doux (thermostat plaque 3/9).

Ajouter ensuite la pulpe de tomates, le paprika, le piment d’Espelette, la cassonade et le vinaigre, mélanger et laisser mijoter 30 minutes à 1 heure à feu doux à très doux (thermostat plaque 2 à 3/9), en mélangeant de temps en temps, jusqu’à obtenir une consistance épaisse (comme un concentré de tomates).

Vers la fin, goûter, ajuster l’assaisonnement en sel, sucre et vinaigre et renforcer éventuellement le piquant, selon goût, en saupoudrant progressivement de petites pincées de piment de Cayenne.

Une fois la bonne consistance et le goût désiré obtenu, mixer la préparation en lui ajoutant une cuillerée à soupe d’huile d’olive puis transvaser la « salsa brava » dans un récipient de service.

On peut l’utiliser chaude, tiède ou froide voire glacée !

On peut la préparer à l’avance et la conserver quelques jours au réfrigérateur dans un récipient fermé hermétiquement puis la réchauffer avant utilisation dans une casserole ou au four à micro-ondes.

On peut également la préparer en plus grandes quantités et la stériliser en petits bocaux pour la conserver beaucoup plus longtemps et en avoir toujours sous la main quand l’occasion fait le larron !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Pizza au haddock

Mots-clefs : ,

Entrée, Plat complet

La pizza est-elle vraiment une spécialité bretonne ? Où sont-ce les Vikings normands qui en passant en Armorique en se rendant à Nice puis Naples pour livrer leur cargaison de stockfisch leur ont fait découvrir une recette traditionnelle scandinave ? Je commence à m’interroger avec cette recette de pizza au haddock ! :D

Ingrédients (pour 4 personnes en plat, 8 en entrée) :
- 350 g de filet de haddock,
- 1 kit à pizza (400 g de pâte à pizza en emballage étanche et un pot de 200 g de coulis de tomate),
- 1 feuille de papier sulfurisé,
- 250 g de mozzarella (sous forme de rouleau plutôt que de boule),
- 30 olives noires à la grecque,
- 1 cuillerée à café de basilic séché,
- 1 filet d’huile d’olive,
- éventuellement 20 cl de lait ou 10 cl de lait et 10 cl de yaourt.

Temps nécessaires :
- anticipation éventuelle : 1 heure,
- préparation : 30 minutes,
- cuisson : 15 à 20 minutes.

Si vous n’êtes pas trop sel ou si le haddock est très salé, le faire tremper pour le dessaler dans le lait ou un mélange lait-yaourt pendant 1 heure au réfrigérateur.

Couvrir la plaque du four d’une feuille de papier sulfurisé.

Ouvrir l’emballage de la pâte à pizza en suivant les instructions du fabricant, dérouler la pâte sur le papier sulfurisé et la laisser reposer à température ambiante pendant que vous préparez les autres ingrédients.

Avec un couteau à effiler, détacher la chair du filet de haddock de sa peau puis émietter cette chair en éliminant les résidus d’arrêtes éventuels. Réserver.

Mettre le four à préchauffer à 220°C (thermostat 7-8).

Couper la mozzarella en 15 tranches d’environ 3 à 5 mm d’épaisseur (c’est plus pratique si elle est sous forme d’un rouleau et non d’une boule…).

À l’aide d’une cuiller et d’un pinceau de cuisine ou d’une spatule, étaler le coulis de tomate sur la pâte puis saupoudrer le haddock émietté sur toute la surface.

Disposer les rondelles de mozzarella par-dessus puis répartir les olives noires entre les rondelles de mozzarella.

Saupoudrer du basilic, arroser d’un filet d’huile et lorsque le four est à température, enfourner à mi-hauteur du four pour 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que la mozzarella ait fondu et commence à buller.

Servir bien chaud.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Sauté de dinde aux olives et au poivron

Mots-clefs :

Plat complet

La dinde, je cours pas après… Mais là, imprégnée de parfum méditerranéens et bien moelleuse, ça vaut un détour :D !

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 1,3 kg de filet de dinde,
- 1 poivron vert,
- 3 gousses d’ail,
- 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 100 g d’olives vertes dénoyautées,
- 100 g d’olives noires confites à la grecque,
- 1 cuillerée à café de basilic,
- 1 cuillerée à café de piment d’Espelette,
- 30 cl de vin rosé (ou blanc sec à la rigueur),
- 4 cuillerées à soupe de fond de volaille,
- 400 g de riz thaï,
- 2 cuillerées à soupe de fécule de pomme de terre,
- gros sel, sel fin et poivre du moulin.
Temps nécessaires :
- préparation : 30 minutes,
- cuisson : 30 minutes.

Laver le poivron, éliminer son pédoncule, le couper en lanières de 2 cm de large en éliminant ses téguments blancs et ses pépins puis découper les lanières en carrés de 2 cm.

Faire fumer 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive dans une marmite puis y faire revenir les carrés de poivrons.

Pendant ce temps, éplucher les gousses d’ail, les dégermer puis les hacher très finement.

Couper le filet de dinde en cubes de 2 à 3 cm de côté.

Ajouter l’ail et 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive dans la marmite. Lorsque l’ail commence à blondir, ajouter les cubes de dinde puis les faire revenir à feu vif (thermostat plaque 7/9) en retournant avec une spatule en bois jusqu’à ce qu’ils blanchissent et commencent à dorer.

Pendant ce temps, faire dissoudre le fond de volaille dans 50 cl d’eau chaude.

Dans une grande casserole, porter une grande quantité d’eau à ébullition.

Lorsque les dés de dinde commencent à blondir, ajouter les olives vertes et noires ainsi que le basilic, le piment d’Espelette, le vin rosé, et le fond de volaille.

Mélanger, porter à ébullition puis baisser le feu, couvrir et laisser mijoter 30 minutes à feu doux (thermostat plaque 3/9).

À mi-cuisson, goûter et ajuster si nécessaire l’assaisonnement en sel et poivre (en principe, les olives noires permettent de saler suffisamment) et poursuivre la cuisson à couvert.

Saler l’eau bouillante et y faire cuire le riz le temps indiqué sur l’emballage (généralement 12 minutes) et l’égoutter en fin de cuisson.

Vers la fin de la cuisson de la dinde, ajouter la fécule, mélanger puis finir la cuisson (éventuellement à découvert) pour faire épaissir la sauce.

Transvaser le riz dans un saladier de service et servir le tout bien chaud.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Anneaux d’encornet, de poivron et d’oignon rouge à la plancha

Mots-clefs : ,

Plat et accompagnement

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 350 g d’anneaux d’encornets,
- 1 poivron vert plutôt long,
- 1 oignon rouge,
- 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- le jus d’1 citron verts (4 cl de jus),
- 6 brins de persil,
- 3 gousses d’ail,
- ¼ de cuillerée à café de piment d’Espelette,
- ½ cuillerée de fleur de sel et poivre du moulin.

Temps nécessaires :
- macération : 2 heures au moins,
- préparation : 15 minutes,
- cuisson : 25 minutes.

Au moins 2 heures 30 minutes avant de servir, laver les anneaux d’encornets, les égoutter, les mélanger dans un saladier avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive, le jus de citron et le piment d’Espelette puis mettre à macérer au réfrigérateur.

Laver le poivron, éliminer son pédoncule puis couper 2 tranches transversales de 3 à 5 mm d’épaisseur à sa base et à son sommet et éliminer un maximum de graines et de téguments blancs.

Finir de couper transversalement le poivron en anneaux d’environ 3 à 5 mm de large en éliminant les pépins et les téguments blancs résiduels.

Éplucher l’oignon et le couper en rondelles d’environ 3 à 5 mm de largeur.

Désolidariser les rondelles d’oignon en anneaux dans un saladier, les mélanger avec les anneaux de poivron et 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive et réserver.

Laver le persil, le sécher puis ciseler ses feuilles dans une coupelle.

Éplucher l’ail, le dégermer, le hacher très finement, le mélanger avec le persil et réserver.

Environ 35 minutes avant de servir, faire chauffer la plancha.

Une fois bien chaude commencer par y faire griller les anneaux de poivron et oignon pendant 15 minutes en les retournant fréquemment à l’aide de 2 spatules métalliques.

Au bout de ces 15 minutes, les saler de 2 ou 3 pincées de fleur de sel, poivrer de quelques tours de moulin et les pousser sur un bord moins chaud de la plancha.

Avec une écumoire, transvaser les anneaux d’encornets sur la partie très chaude de la plancha pour les griller à leur tour 5 minutes en les arrosant régulièrement d’un peu de leur mélange de macération et en continuant aussi à retourner les rondelles de poivron et d’oignon.

Au bout de ces 5 minutes, arroser les anneaux d’encornet avec le reste de leur jus de macération, les saler de 2 ou 3 pincées de fleur de sel, les poivrer de quelques tours de moulin et poursuivre la cuisson 5 minutes en les retournant et en ajoutant le mélange de persil et d’ail aux anneaux d’encornet, 2 minutes avant la fin.

À l’aide de l’écumoire, transvaser les anneaux d’encornets dans un plat de service. Faire de même dans un autre plat de service avec les anneaux de poivron et d’oignon et servir immédiatement.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Calendrier juillet – août 2019 de la recette du dredi

Mots-clefs : ,

Que m’a offert, comme chaque année, mon ex-collègue et néanmoins ami :D , Jean-Marie !

Merci qui ? Merci Jean-Marie !

Et avec en bonus la recette du gratin de poisson au Noilly !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Carri poule de l’Île Maurice

Mots-clefs : ,

Plat complet

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 gros pilons de poulet ou 8 petits (soit environ 600 à 700 g),
- 5 pommes de terre moyennes (environ 600 g),
- 1 gros oignon jaune,
- 2 tomates bien mûres ou 1 boite format ¼ de pulpe de tomate (240 g net),
- 1 gros piment doux vert ou rouge,
- 3 cuillerées à soupe d’huile,
- 2 gousses d’ail,
- 1 morceau de gingembre ou 1 cuillère à café de gingembre en poudre,
- 1 bâton de cannelle,
- 3 clous de girofle,
- 2 graines de cardamomes,
- 3 cuillerées à soupe bombées de curry en poudre,
- 10 feuilles de carri (facultatif),
- 6 brins de coriandre,
- sel fin et poivre moulu.

Temps nécessaires :
- préparation : 20 minutes,
- cuisson : 30 à 40 minutes.

Éplucher les pommes de terre, les couper en dés d’environ 2 à 3 cm et les garder dans un récipient d’eau fraîche.

Éplucher l’oignon et le hacher grossièrement.

Éplucher les gousses d’ail, les dégermer et les hacher très finement.

Hacher finement le gingembre s’il est entier.

Si les tomates sont fraîches, les laver éliminer leur pédoncule et les hacher grossièrement.

Laver le piment, le couper en 2, éliminer ses graines et le hacher assez finement.

Dans une marmite, faire fumer l’huile d’olive et y faire suer l’oignon puis ajouter les pilons de poulet et les faire rissoler de toutes parts en mélangeant souvent.

Une fois le poulet coloré, ajouter l’ail, le gingembre, le bâton de cannelle, les clous de girofle et les graines de cardamome et faire revenir 2 minutes à feu doux (thermostat plaque 3/9) en mélangeant jusqu’à ce que les épices commencent à dégager leur parfum.

Ajouter alors les tomates, le curry et les feuilles de carri éventuelles et faire revenir 5 minutes puis ajouter le piment, 20 cl d’eau et saler modérément.

Amener à ébullition, laisser bouillir 2 minutes puis ajouter les pommes de terre, couvrir et laisser mijoter 30 à 40 minutes à feu doux à très doux (thermostat plaque 2-3/9).

À mi-cuisson, goûter la sauce. Elle doit être onctueuse et non liquide : laisser évaporer ou ajouter un petit peu d’eau pour obtenir la bonne consistance et rectifier si nécessaire son assaisonnement avec sel et poivre.

Laver, sécher puis ciseler les feuilles de coriandre.

S’assurer en fin de cuisson que les pommes de terre sont cuites à cœur à l’aide d’un couteau pointu.

Enlever le bâton de cannelle et, autant que possible, les clous de girofle et les graines de cardamome puis transférer dans le plat de service, saupoudrer de la coriandre et servir bien chaud.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Gyros maison à l’émincé de bœuf

Mots-clefs : ,

Plat, En-cas

Gyros, du grec ancien γῦρος, anneau, cercle, le kebab turc des Grecs et le sandwich « grec » du Quartier Latin des années 1960 à Paris !

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 200 g de fines tranches de viande de bœuf pour carpaccio,
- 1 oignon saucier,
- 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 3 pincées de fleur de sel,
- 2 pincées de piment d’Espelette en poudre,
- 1 pincée de cumin,
- 1 pincée de curcuma,
- 1 pincée de coriandre moulue,
- 4 oignons nouveaux,
- 2 tomates olivettes,
- quelques feuilles de salade verte : batavia, scarole, …
- 2 pains pita,
- 300 g de frites surgelées pour cuisson au four,
- moutardes, sauces ketchup, barbecue, etc.
- sel fin et poivre blanc moulu.

Temps nécessaires :
- anticipation : 1 nuit,
- préparation : 20 minutes,
- cuisson : 20 minutes.

La veille, détailler les tranches de carpaccio en lamelles d’environ 1 cm de large. Éplucher l’oignon saucier et le hacher finement.

Transférer la viande et l’oignon haché dans un saladier. Ajouter l’huile, mélanger puis saupoudrer du sel, du piment, du cumin, du curcuma et de la coriandre et mélanger de nouveau. Couvrir hermétiquement et mettre à macérer au réfrigérateur.

40 minutes avant de servir, sortir la lèche frite du four et mettre celui-ci à préchauffer à 220°C (thermostat 7-8).

Éplucher les oignons nouveaux et laver les tomates et les feuilles de salade.

Couper le bulbe des oignons en rondelles et désolidariser les anneaux dans une coupelle. Ciseler la base des tiges dans une autre coupelle.

Ciseler les feuilles de salade en fines lanières dans une coupelle.

Couper les tomates en dés et transférer dans une coupelle.

Couvrir la lèchefrite d’un morceau de papier sulfurisé, y répartir les frites surgelées en une couche sans qu’elles se touchent et enfourner selon les indications précisées sur l’emballage (généralement 15 à 20 minutes en retournant à mi-cuisson).

Pendant ce temps, dans un wok ou une sauteuse, faire revenir la viande à feu assez vif (thermostat plaque 6/9) en mélangeant et en retournant fréquemment avec le dos d’une spatule. Vers la fin de la cuisson, goûter et rectifier si nécessaire l’assaisonnement avec sel et poivre.

Avec un couteau cranté, couper les pains pitas à mi-épaisseur sur un peu plus de la moitié de leur périphérie (laisser non coupé la plus grande partie d’un de leur côté long s’ils sont ovales) puis les asperger sur chaque face de quelques gouttes d’eau fraîche.

Après avoir retourné et renfourné les frites, enfourner également les pains pitas, posés sur une grille.

Lorsque les frites sont prêtes, les transvaser dans un saladier, les saupoudrer de sel fin et mélanger.

Garnir les pains pitas de la sauce désirée, de la viande puis d’anneaux d’oignons, de tomate, de vert d’oignon et de laitue et servir avec les frites dans les assiettes de service ou servir les pains pitas sur les assiettes de service avec les autres ingrédients à part pour laisser chacun garnir son pain pita à sa convenance.

Dans tous les cas, déguster bien chaud !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...