Filet de crocodile au curry et riz pilaf

Plat avec son accompagnement

Sauf en Guyane, le crocodile ça ne court ni les rues, ni les rivières en France ! Et on ne va pas s’en plaindre !

Néanmoins, on commence à en trouver des filets, crus ou marinés, importés d’Asie méridionale !

Le filet, c’est le muscle de la queue, la seule partie comestible de la bestiole paraît-il… Ça mérite le détour et ça a de la saveur d’un blanc de volaille subtilement parfumé avec une consistance moins filandreuse et juste assez ferme !

Aussi, cette année, si vous en trouvez par chez vous, pourquoi ne pas lui faire jouer le rôle de la volaille de Noël ?

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 250 g de filet de crocodile (déjà mariné ou pas),
- 125 g de riz thaï (ou long),
- 1 oignon jaune moyen,
- 1 gousse d’ail,
- 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 20 g de beurre doux,
- 1 tablette de bouillon de poule déshydraté,
- 1 tablette de bouquet garni déshydraté,
- poivre du moulin,
- 1,5 fois le volume de riz d’eau,
et éventuellement pour la marinade :
- 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive,
- 1 cuillerée à café de curry (vert en pâte ou à défaut rouge en poudre),
- 1 pointe de gingembre en poudre,
- 1 gousse d’ail.

Temps nécessaires :
- anticipation : 24 h si le filet n’est pas déjà mariné,
- préparation : 30 minutes,
- cuisson : 15 minutes.

La veille, si le filet n’est pas déjà mariné, éplucher et dégermer une gousse d’ail, puis, dans un petit bol, la presser au presse-ail dans l’huile d’olive, ajouter le curry et le piment et mélanger le tout.

Déposer le filet de crocodile sur un film étirable dans une petite assiette et le badigeonner sur toutes ses faces de la marinade avec un pinceau de cuisine puis l’emballer hermétiquement dans le film et placer au réfrigérateur pour 24 heures.

Environ 1 heure avant de servir, éplucher l’oignon et le hacher finement puis, dans un autocuiseur, le faire suer dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive, à feu doux (thermostat plaque 3/9).

Pendant ce temps, éplucher une gousse d’ail, la dégermer et la hacher très finement puis l’ajouter dans la cocotte.

Mettre le riz dans un verre doseur pour mesurer son volume.

Lorsque que oignon et ail commencent à dorer, ajouter 10 g de beurre puis le riz, poivrer de quelques tours de moulin, émietter les tablettes de bouillon de poule et de bouquet garni déshydratées puis mêler avec une spatule en bois pour que les grains de riz s’enrobent de matière grasse et cuire tout doucement en continuant à mélanger jusqu’à ce que le riz devienne translucide.

On peut s’interrompre à ce stade pour reprendre 20 minutes avant de servir.

En utilisant le verre doseur, rajouter dans l’autocuiseur un volume d’eau représentant 1,5 fois celui du riz.

Fermer hermétiquement et chauffer à puissance maximale et, dès la mise en rotation de la soupape, mettre le feu assez doux (thermostat plaque 4/9) et cuire 6 minutes. Dès la fin de la cuisson, mettre hors du feu et dépressuriser.

Dans le même temps, dans une poêle, faire fondre 10 g de beurre dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive puis, à feu vif (thermostat plaque 7/9), saisir le filet de crocodile pendant 2 minutes sur chaque face et poursuivre la cuisson 4 minutes de chaque côté à feu assez doux (thermostat plaque 4/9).

Répartir le riz dans des assiettes de service creuses préalablement préchauffées, déposer dessus le filet de crocodile partagé en 2 et servir immédiatement.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs :

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez lacher un com ^^
Imprimer Imprimer

Réagissez