Brioches rondes individuelles

Mots-clefs : ,

Gâteaux, Préparation

Ingrédients (pour 6 brioches individuelles) :
- 8 g de levure de boulanger déshydratée ou 20 g de levure fraîche,
- 250 g de farine de blé,
- 1 cuillerée à café rase de sel fin,
- 30 g de sucre semoule,
- 3 œufs entiers,
- 125 g + 30 g de beurre doux,
et éventuellement :
- le zeste d’un ½ citron jaune râpé très finement ou 1 cuillerée à café d’eau de fleur d’oranger,
- 30 g de sucre perlé (sucre à chouquettes),
- un filet de sirop d’érable,
- quelques pincées d’amandes ou de noisettes concassées,
- un petit peu de sucre glace.

Temps nécessaires :
- préparation : 30 minutes,
- attente : au moins 2 heures,
- cuisson : 20 minutes.

Diluer la levure dans 5 cl d’eau tiède. Battre les œufs en omelette. Mettre 125 g de beurre à ramollir.

Dans le bol du robot pétrisseur, mélanger la farine, le sel et le sucre.

Ajouter les œufs et la levure diluée et mélanger au crochet pendant 5 minutes à vitesse lente puis environ 5 minutes à vitesse moyenne jusqu’à obtenir une pâte lisse et élastique.

Ajouter alors le beurre ramolli coupé en petits morceaux (et le zeste de citron ou l’eau de fleur d’oranger éventuel) et pétrir environ 10 minutes jusqu’à ce que le beurre soit complètement incorporé et la pâte lisse, brillante et se détache toute seule du crochet lorsqu’on le soulève.

Recouvrir le bol d’un linge humide et laisser lever la pâte à température ambiante pendant environ 1 heure : elle doit doubler de volume.

Rabattre ensuite la pâte à la main pour la faire retomber et retrouver son volume d’origine, puis la conserver au réfrigérateur dans un récipient fermé hermétiquement pendant au moins 15 minutes, voire une nuit !

Faire fondre les 30 g de beurre restant.

Sur un plan de travail légèrement fariné, former un boudin avec la pâte bien ferme puis le couper en 6 pâtons de taille identique. Aplatir chaque pâton d’un coup sec du bas de la paume, rabattre les bords vers le centre, retourner et former une boule en roulant la pâte sur le plan de travail à l’intérieur du pouce et de la paume de la main.

Répartir chaque boule ainsi formée sur un papier sulfurisé placé sur une plaque de cuisson, badigeonner leur surface avec un pinceau de cuisine et la moitié du beurre fondu et laisser lever pendant 1 heure à température ambiante.

Mettre le four à préchauffer à 200°C (thermostat 6-7).

Avant de cuire les brioches, beurrer de nouveau les pâtons avec le reste du beurre fondu puis saupoudrer éventuellement chacun d’eux d’une pincée « à 3 doigts » du sucre à chouquettes ou laisser nature.
Enfourner à 200 °C pendant 15 à 20 minutes environ.

À la sortie du four, on peut arroser chaque brioche d’un filet de sirop d’érable et les saupoudrer d’un petit peu d’amandes ou de noisettes concassées et/ou de sucre glace…

On peut les déguster dès qu’elles ont tiédies !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Coquelets rôtis à la marocaine et pommes de terre soufflées

Mots-clefs : ,

Plat avec son accompagnement

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 2 petits coquelets d’environ 400 à 500 g chacun,
- 500 g de pommes de terre pour cuisson au four (charlotte, ratte, …), de taille moyenne,
- 3 gousses d’ail,
- 6 brins de persil plat,
- 1 cuillerée à café de cumin en poudre,
- 1 cuillerée à café de paprika en poudre,
- 1 cuillerée à soupe de moutarde forte,
- 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 1 cuillerée à café de sel fin,
- ½ cuillerée à café de poivre blanc moulu.

Temps nécessaires :
- préparation : 15 minutes,
- cuisson : environ 45 minutes.

Éplucher les gousses d’ail, les dégermer et les hacher.

Laver le persil et ciseler ses feuilles.

Dans un bol, mélanger l’ail, le persil, le cumin, le paprika, ½ cuillerée à café de sel fin, ¼ de cuillerée à café de poivre moulu, la moutarde et 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive.

Disposer les coquelets dans un très grand plat à four, les piquer généreusement de toutes parts avec une fourchette à 2 dents, défaire le bridage de leurs pattes, introduire la moitié de la préparation dans le coffre de chaque coquelet et reconstituer les bridages.

Laver les pommes de terre, les couper en 2 dans le sens de leur longueur et les disposer dans le plat autour des coquelets, côté coupé vers le haut.

Dans une coupelle, mélanger 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive, ½ cuillerée à café de sel fin et ¼ de cuillerée à café de poivre blanc moulu puis, avec un pinceau de cuisine, badigeonner la face coupée des pommes de terre et les coquelets de ce mélange.

Enfourner le plat à mi-hauteur dans le four froid en réglant la température sur 200°C (thermostat 6-7) pour environ 50 minutes.

Au bout de 15 minutes ajouter avec 10 cl d’eau chaude dans le plat puis au bout de 30 minutes, arroser les coquelets et les pommes de terre de la sauce.

Le temps de cuisson dépend beaucoup de la taille des coquelets : compter environ 35 à 40 minutes pour 2 coquelets de 400 g à 45 à 50 minutes pour 2 coquelets de 500 g. En fin de cuisson, la peau doit être croustillante sur toute la surface supérieure des coquelets et les cuisses doivent se détacher facilement lorsqu’on les écarte du corps. Selon que ça dore plus ou moins vite, baisser la température du four à 180°C (thermostat 6) ou la monter à 210°C (thermostat 7), au bout de 30 minutes, lorsqu’on arrose du jus de cuisson.

Servir bien chaud dès la sortie du four.

Pour 2 personnes, on peut à la rigueur utiliser un gros coquelet (600 à 700 g) que l’on découpera en 2 à l’aide d’une cisaille à volaille, au niveau du poitrail puis du bréchet, à la sortie du four.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Roussette beurre noisette

Mots-clefs :

Plat avec son accompagnement

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 350 à 400 g de roussette,
- 1 tablette de court-bouillon,
- 1 tablette de bouquet garni,
- 15 cl de vinaigre de vin rouge,
- 40 g de beurre doux,
- 2 branches de persil plat,
- 4 pommes de terre pour cuisson vapeur de taille moyenne (soit environ 300 à 350 g),
- en option : 1 cuillerée à café de câpres au vinaigre.
- gros sel.

Temps nécessaire :
- préparation et cuisson : 25 minutes.

Dans une grande marmite, mettre à bouillir environ 2 litres d’eau avec 10 cl de vinaigre, le bouquet garni et la tablette de court-bouillon.

Laver et brosser les pommes de terre puis les cuire en autocuiseur à la vapeur d’eau salée avec une poignée de gros sel, 10 minutes à partir de la mise en rotation de la soupape. Dépressuriser et conserver au chaud en fin de cuisson.

Passer la roussette sous l’eau et la partager en 2 morceaux puis les cuire 10 minutes dans le court-bouillon frémissant.

Laver, sécher et ciseler les feuilles des branches de persil.

Dans une petite poêle, à feu assez doux (thermostat plaque 4/9), faire fondre et mousser le beurre pour lui faire prendre une couleur noisette.

Ajouter alors, sur feu très doux (thermostat plaque 2/9), 5 cl de vinaigre, le persil ciselé et les câpres éventuelles et mélanger.

Prélever les tronçons de roussette et les disposer sur le plat de service ainsi que les pommes de terre en robe des champs.

Arroser du beurre fondu aromatisé et servir bien chaud.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Ragoût de lapin et de pommes de terre aux épices

Mots-clefs : ,

Plat avec son accompagnement

Les végétariens et ceux qui ne veulent pas manger les « Pan-Pan » peuvent adopter cette recette en ne mettant pas de lapin et en augmentant la quantité de pommes de terre de 50%. On peut aussi remplacer le lapin par de la viande à sauter de veau ou du poulet…

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 1 lapin d’environ 1 kg découpé en 8 morceaux,
- 1 kg de pommes de terre (charlotte, chérie, ratte, …),
- 3 cuillerées à soupe et 1 filet d’huile d’olive,
- 50 g de beurre,
- 1 boîte de pulpe de tomates format ½ (400 g net),
- 1 petite boîte de concentré de tomate (70 g net),
- 10 cl de vin blanc,
- 5 cuillerées à café de fond de volaille ou de fonds de veau déshydraté,
- 10 graines de cardamome,
- 1 cuillerée à café de muscade en poudre,
- 20 grains de poivre noir,
- 1 cuillerée à soupe de graines de coriandre,
- sel fin.

Temps nécessaires :
- préparation : 30 minutes,
- cuisson : 40 minutes.

Éplucher les pommes de terre, les laver puis les couper en 4, 6 ou 8 pour obtenir des morceaux d’environ 3 cm de côté.

Dans une grande marmite, faire chauffer 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive et y faire fondre le beurre puis y faire revenir les morceaux de lapin à feu moyen à assez fort (thermostat plaque 5 à 6 sur 9), jusqu’à ce qu’ils blondissent, en retournant souvent.

Lorsqu’ils ont blondi, les réserver dans un plat creux et les remplacer dans la marmite par les pommes de terre.

Faire revenir les morceaux de pommes de terre environ 5 minutes en les retournant puis ajouter la pulpe et le concentré de tomates, mélanger, puis ajouter le vin blanc, mélanger et porter à ébullition à feu très fort à très très fort (thermostat plaque 8 à 9 sur 9).

Dans un récipient allant au four à micro-ondes, ajouter le fonds de volaille ou de veau déshydraté à 50 cl d’eau, faire dissoudre dans le four à micro-ondes à pleine puissance pendant 1 minute puis ajouter dans la marmite et mélanger.

Ajouter les graines de cardamome, la muscade en poudre et les grains de poivre et de coriandre, mélanger, ajouter les morceaux de lapin, porter à ébullition, baisser le feu, couvrir et laisser mijoter à léger frémissement pendant 40 minutes à feu doux à assez doux (thermostat plaque 3 à 4 sur9).

À mi-cuisson, vérifier l’assaisonnement en sel et l’ajuster si nécessaire avec quelques pincées « à 2 doigts » de sel fin.

Servir bien chaud après avoir arrosé d’un filet d’huile d’olive au dernier moment.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Gâteau aux carottes

Mots-clefs :

Gâteau

Un gâteau dans le même esprit que le scarpaccia viareggina toscan à la courgette… mais cette fois aux carottes ! Une recette inspirée par une qui serait paraît-il de Pierre Hermé !

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- environ 300 g de carottes (250 g une fois râpées),
- 2 œufs,
- 70 g de sucre en poudre,
- 50 g de farine,
- 1 sachet de levure chimique,
- 60 g de noisettes en poudre,
- 70 g d’amandes en poudre,
- 1 pincée de sel,
- 2,5 cl d’huile de ménage (arachide, mélange, …),
- 1 pincée de cannelle en poudre,
- 1 noisette de beurre,
- 2 pincées « à quatre doigts » de farine,
- 40 g de pignons de pins, de cerneaux de noix brisés ou d’amandes effilées,
- sucre glace.

Temps nécessaires :
- préparation : 20 minutes,
- cuisson : 30 à 40 minutes,
- attente : environ 30 minutes.

Mettre le four à préchauffer à 180°C (thermostat 6).

Éplucher les carottes et les râper finement.

Dans un saladier, fouetter les œufs avec le sucre puis ajouter la farine, la levure ainsi que les poudres de noisettes et d’amandes et mélanger pour obtenir un mélange homogène.

Ajouter ensuite le sel, l’huile, la cannelle et les carottes râpées et mélanger de nouveau.

Beurrer un moule à manqué, le saupoudrer d’un peu de farine puis le tapoter de manière à étaler la farine pour qu’elle forme un film uniforme puis éliminer le surplus de farine éventuel.

Ajouter les pignons de pin (ou les cerneaux de noix brisés, ou les amandes effilées) puis verser la pâte dans le moule et l’égaliser en tapotant le moule.

Enfourner pour 30 à 40 minutes à mi-hauteur du four : le tour du gâteau doit commencer à brunir et une aiguille ou un pic en bois enfoncer à cœur doit ressortir sèche et non collante.

Laisser refroidir dans le moule puis retourner sur le plat de service et saupoudrer de sucre glace.

Se conserve très bien 1 jours ou 2, à température ambiante et à l’abri de l’humidité, protégé par un couvercle ou une assiette plate renversée.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Calendrier septembre – octobre 2018 de la recette du dredi

Mots-clefs : ,

Que m’a offert, comme chaque année, mon ex-collègue et néanmoins ami :D , Jean-Marie !

Et avec en bonus la recette des samoussas poulet, curry et chorizo !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Steak de thon grillé à l’antillaise

Mots-clefs : ,

Plat

Ingrédients (pour 2 personnes)
- 1 steak de thon rouge de 2 cm d’épaisseur et d’environ 300 à 350 g,
- 6 grains de poivre noir,
- 1 cuillerée à café rase de 4 épices (gingembre, cannelle, clou de girofle et noix de muscade moulues),
- 1 cuillerée à café rase de curry,
- 1 cuillerée à café rase d’herbes de Provence,
- 1 filet d’huile d’olive,
et pour la vinaigrette :
- 1 oignon nouveau ou 1 cive,
- 1 échalote,
- 1 gousse d’ail,
- 1 cuillerée à soupe de jus de citron,
- ½ cuillerée à café de sel fin,
- 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 1 cuillerée à café rase de purée de piments.

Temps nécessaire :
- préparation : 5 minutes,
- attente : 30 minutes,
- cuisson : 4 minutes.

Concasser le poivre noir puis, dans un petit bol, le mélanger avec les 4 épices, le curry et les herbes de Provence.

Dans une assiette creuse, huiler légèrement le steak de thon avec un filet d’huile d’olive, saupoudrer la moitié du mélange d’épices sur chaque face, couvrir d’un film alimentaire et placer au réfrigérateur pour ½ heure.

Éplucher l’oignon, l’échalote et l’ail puis hacher finement l’oignon (y compris le vert) et l’échalote.

Faire chauffer un gril à feu vif (thermostat plaque 7/9) ou le barbecue.

Dans un bol dissoudre le sel dans le jus de citron. Émulsionner avec l’huile d’olive puis ajouter la purée de piments, l’oignon et l’échalote hachées, l’ail pressé et mélanger le tout.

Poser le steak de thon sur le grill bien chaud.

Au bout d’1 minute, le tourner de 90° pour imprimer des marques grillées en croisillon sur la même face.

1 minute plus tard, le retourner puis de nouveau 1 minute plus tard, le tourner de 90° pour imprimer des marques grillées en croisillon sur la 2ème face.

Partager le steak en 2, dresser chaque moitié dans les assiettes de services, arroser de la vinaigrette et servir immédiatement.

On peut accompagner de riz cuit à la créole, de pâtes, d’une purée de patates douces…

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Salade composée aux gésiers confits

Mots-clefs : ,

Plat, Entrée

Ingrédients (pour 2 personnes en plat, 4 en entrée) :
– 300 g de gésiers de volaille confits,
- 100 g de petites tomates olivettes (soit une dizaine),
- 2 oignons sauciers,
- 1 grosse gousse d’ail,
– 100 g de feuilles de salade batavia,
- 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
– ½ cuillerée à soupe de vinaigre de framboise,
- ½ cuillerée à café de moutarde forte de Dijon,
- 30 g d’emmental râpé,
– ½ cuillerée à soupe de vinaigre de vin,
sel fin et poivre du moulin.

Temps nécessaires :
- préparation : 30 minutes,
- cuisson finale : 10 minutes.

Faire chauffer 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive dans une poêle à feu moyen (thermostat plaque 5/9).

Laver les petites tomates, les couper en 2 dans leur longueur, les poser côté peau dans l’huile chaude, saler, poivrer et cuire 5 minutes à feu doux (thermostat plaque 3/9).

Pendant ce temps, laver et essorer la salade, déchirer les feuilles en petits morceaux et les disposer « en nid » dans les assiettes de service.

Éplucher les oignons et les hacher finement.

Une fois les tomates cuites, les prélever avec une spatule et les disposer au centre des nids de salade dans les assiettes de service.

Rajouter une cuillerée d’huile d’olive dans la poêle et y faire suer et blondir l’oignon à feu assez doux (thermostat plaque 4/9).

Pendant ce temps, éplucher, dégermer et couper la gousse d’ail très finement.

Dans un petit bol, dissoudre 2 pincées de sel fin dans la ½ cuillerée à soupe de vinaigre de framboise puis émulsionner avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive et la ½ cuillerée à café de moutarde de Dijon.

Arroser les tomates de vinaigrette : 1 cuillerée à soupe par assiette en plat, ½ en entrée. Répartir l’emmental râpé sur les tomates.

Lorsque l’oignon commence à colorer, ajouter l’ail, mélanger et faire dorer le tout. Lorsque l’ensemble est doré, maintenir au chaud à feu très très doux (thermostat plaque 1/9).

Désolidariser les gésiers entre eux et les couper en 2 s’ils sont gros.

11 minutes avant de servir, ajouter les gésiers dans la poêle, poivrer de quelques tours de moulin, mélanger et faire revenir avec l’ail et l’oignon pendant 10 minutes à feu moyen (thermostat plaque 5/9) en retournant de temps en temps.

Répartir les gésiers avec l’oignon et l’ail frits au centre des assiettes puis arroser avec le reste de la vinaigrette en la répartissant dans les assiettes.

À feu fort (thermostat plaque 7/9), déglacer rapidement les sucs de cuisson de la poêle avec la ½ cuillerée à soupe de vinaigre de vin puis arroser les gésiers de ce jus déglacé bien chaud.

Servir immédiatement.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...