Blanquette de veau printanière au monbazillac

Plat complet

Variante printanière de la blanquette de Corinne et Gérard P.
Encore merci Corinne et Gérard !

Ah, au fait, quel vin choisir pour bien accompagner avec Parcimonie et Modération, une blanquette de veau ? Voir les suggestions d’Alexis du site « Accord mets et vins », copain de la recette du dredi sur ce thème !

Ingrédients (pour 6 personnes)
- 1 kg de viande pour sauté de veau,
- 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 2 gousses d’ail,
- 2 oignons sauciers,
- 1 bouteille de monbazillac,
- 25 cl de fond de veau,
- 12,5 cl de crème fraîche,
- 1 cuillerée à soupe de gingembre en poudre,
- 10 brins de persil plat ou de coriandre,
- 300 g de carottes nouvelles,
- 300 g de petites pommes de terre nouvelles,
- 300 g de brocolis,
- 500 g de petits pois ou de fèves non écossés (ou moitié moitié),
- 300 g de petits champignons de Paris frais (ou à la rigueur une boite format ¼ de petits champignons de Paris entiers),
- sel fin et poivre blanc moulu.

Temps nécessaires :
- préparation : 20 minutes (le reste en temps masqué),
- cuisson : 2 fois 2 heures.

Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive puis y faire suer et dorer le veau détaillé en gros dés.

Éplucher les oignons et les hacher. Éplucher, dégermer et hacher finement l’ail.

Une fois la viande dorée, la retirer avec une écumoire, la réserver et mettre l’oignon à rissoler à sa place.

Une fois l’oignon doré, ajouter l’ail puis la viande, saler, poivrer et noyer avec le monbazillac. Porter à ébullition puis baisser le feu pour que ça mijote sans bouillir.

Mélanger le fonds de veau avec la crème fraîche et ajouter ce mélange dans la cocotte, ainsi que le gingembre et le persil ou la coriandre ciselés, couvrir et laisser mijoter sans bouillon pendant 2 heures (à partir de là ne jamais reporter à ébullition car ça ferait tourner la crème : une autre solution est de prélever une louche de bouillon en fin de cuisson, de la lier avec la crème fraîche et d’arroser le ragoût de ce mélange juste avant de servir, hors du feu).

On peut s’arrêter à ce stade, réserver au frais, puis reprendre la cuisson 2 heures avant de servir.

Éplucher les carottes nouvelles, les débiter en tronçons d’environ 4 cm de longueur puis couper ces tronçons en 2 ou 4 dans leur longueur.

Éplucher les pommes de terre nouvelles et les couper en 4 dans leur longueur.

Ajouter carottes et pommes de terre dans la cocotte 45 minutes avant de servir.

Laver le chou brocolis sous l’eau courante. Prélever ses bouquets puis éplucher les tiges et les détailler en dés d’1 cm.

Blanchir les dés de tiges 5 minutes à la vapeur puis ajouter les bouquets et continuer 2 minutes, rafraîchir sous l’eau courante et réserver.

Écosser les petits pois et / ou les fèves, les blanchir à la vapeur 10 minutes puis les rafraîchir sous l’eau courante et les réserver. Éliminer la peau des fèves si elle est ferme.

Éliminer la partie terreuse du pied des champignons et brosser délicatement avec un pinceau à poils souples pour enlever les éventuelles particules de terre présentes sur les pieds ou les chapeaux. Les couper en quartiers et réserver.

15 minutes avant de servir, gouter le bouillon de cuisson et ajuster si nécessaire l’assaisonnement avec sel fin et poivre blanc moulu. Mélanger délicatement, ajouter petits pois et ou fèves, brocolis et champignons, couvrir et finir la cuisson.

Servir bien chaud dans la cocotte.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs :

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

Une réponse à “Blanquette de veau printanière au monbazillac”

  1. [...] Blanquette de veau printanière au Montbazillac avec la recette du dredi ! [...]

Réagissez