Blanquette de veau automnale au monbazillac

Plat complet

Une recette de Corinne Q. et Gérard P. qu’avec Annie R., Danièle VdV, Elisabeth P. et Liliane P. on a eu le bonheur de savourer dans le Vexin, il y a environ un an ! et que j’ai illico préparée pour ma Mouman et Chantal qui se sont régalées !

Merci qui ? Merci Corinne et Gérard !

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 900 g de viande pour sauté de veau,
- 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 1 bouteille de monbazillac,
- 25 cl de fond de veau,
- 12,5 cl de crème fraîche,
- 2 gousses d’ail,
- 2 oignons sauciers,
- 1 cuillerée à soupe de gingembre en poudre,
- 10 brins de persil plat ou de coriandre,
- 500 g de carottes,
- 500 g de pommes de terre
- 500 g de brocolis ou de chou-fleur,
- sel, poivre.

Temps nécessaires :
- préparation : 20 minutes,
- cuisson : 2 fois 2 heures.

Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive.

Éplucher les oignons et les hacher. Éplucher, dégermer et hacher finement l’ail.

Couper le veau en gros cubes (3 cm) si ce n’est déjà fait.

Faire suer et dorer les oignons dans l’huile bien chaude puis rajouter l’ail.

Et enfin le veau.

Saler, poivrer et noyer avec le monbazillac.

Porter à ébullition puis baisser le feu pour que ça mijote pour faire réduire sans que ça bouille…

Mélanger le fonds de veau avec la crème fraîche et ajouter ce mélange dans la cocotte.

Puis ajouter le gingembre et le persil ou la coriandre ciselés, couvrir et laisser mijoter sans bouillon pendant deux heures.

On peut s’arrêter à ce stade, réserver au frais, puis reprendre la cuisson 2 heures avant de servir.

Éplucher les carottes, les débiter en tronçons d’environ 4 cm de longueur puis couper ces tronçons en 4 dans leur longueur

Les ajouter dans la cocotte 2 heures avant la fin de la cuisson.

Éplucher les pommes de terre, les couper en 4 et les ajouter dans la cocotte 45 minutes avant de servir.

Prélever les têtes de brocolis, les blanchir 3 minutes à la vapeur, les rafraîchir sous l’eau courante puis les ajouter dans la cocotte 15 minutes avant de servir. En profiter pour goûter et ajuster si nécessaire l’assaisonnement.

Servir bien chaud dans la cocotte ou dans un plat de service creux.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs :

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

Réagissez