Cari à la façon de Nathalie Ô Bulles

Plat complet

Le cari ou carry, est un plat traditionnel réunionnais. La recette ci-dessous en est une version « cratch-testée » par Nathalie Ô Bulles !

Certains esprits curieux s’étonneront peut-être de ne pas voir apparaître le curry comme ingrédient dans cette recette… Et bien, il ne faut pas s’en étonner et Nathalie à raison : dans un cari réunionnais, il n’y a pas de curry (qui, rappelons-le, est un mélange d’épices !) …mais du curcuma, le safran du pauvre…

Par contre, traditionnellement, dans un cari, il n’y a pas pas de massalé, ce mélange typique de la Réunion constitué de coriandre, de poivre noir, de cumin, de cardamome, de muscade, de clous de girofle, de cannelle, de piments forts et de fenugrec réduits en poudre ! Car les plats réunionnais utilisant ce mélange d’épices, en association d’ailleurs avec le caloupilé, dit aussi feuille de curry, s’appellent des massalés ! Ceux qui suivent auront bien sûr noté que la feuille de curry, ou caloupilé, n’est pas la feuille du curry (puisque le curry n’est pas une plante mais un mélange d’épices !) mais celle d’un arbuste dont le nom botanique est Murraya koenigii (L.) Spreng., appelé plus simplement kaloupilé ailleurs qu’à la Réunion mais aussi karoupilé à l’Île Maurice !

Par ailleurs, toujours traditionnellement, seuls les cari réunionnais de poisson utilisaient des tomates et cet ingrédient n’entrait pas dans la composition des caris de viande. Son usage dans un cari de viandes est en fait apparu dans les années 1960-1970, avec le débarquement dans les supermarchés réunionnais de poulets d’importation surgelés élevés en batterie : moins coûteux que les poulets « péï » élevés localement au maïs, ces poulets blafards n’avaient pas en plus beaucoup de goût… Et c’est pour leur donner de la coloration et de la saveur que certains Réunionnais ont commencé à ajouter des tomates, comme ils le faisaient auparavant traditionnellement dans les caris de poisson…

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 800 g de viande blanche (blancs de dinde, de poulet, émincé de porc) ou de chair de poisson, coupée en morceaux,
- 3 cuillerées à soupe d’huile,
- 6 tomates bien mûres (ou une boite 4/4 de tomates pelées),
- 3 ou 4 oignons,
- 3 gousses d’ail,
- 2 ou 3 branches de thym,
- 20 g de gingembre en poudre (frais ou déshydraté),
- 1 cuillerée à café de curcuma,
- 1 cuillerée à café de massalé,
- piments oiseaux, selon affinité…

Temps nécessaires :
- préparation : 15 minutes,
- cuisson : 45 minutes.

Pour un cari de viande, faire revenir les oignons émincés dans l’huile, y ajouter les dés de viande puis lorsque c’est bien doré, ajouter les tomates, les épices, le thym, l’ail émincé finement, le thym et laisser mijoter 45 minutes.

Pour un cari de poisson, faire frire les morceaux de poisson 5 minutes dans un peu d’huile puis les prélever avec une écumoire et les réserver. Faire dorer l’oignon émincé dans l’huile puis ajouter les tomates, les épices, le thym, l’ail émincé finement, le thym et laisser mijoter 45 minutes. Ajouter les morceaux de poisson 10 minutes avant la fin.

Servir avec du riz thaï collant et surtout du rougail, par exemple celui aux fruits de saison de Nathalie !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs : ,

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

Réagissez