Chou croquant aux écrevisses

Plat principal, entrée ou même accompagnement…

Une variation du chou chinois pe-tsai aux gambas… avec des ingrédients et des saveurs scandinaves !

Chou croquant aux écrevisses (là, en l’occurence comme je n’avais pas d’écrevisses sous la main, ce sont des langoustines !)

Ingrédients (pour 4 en plat ou accompagnement ou 8 en entrée) :
- ½ chou pommé cabus (pour obtenir 1 kg de lanières de chou),
- 5 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 4 cuillerées à soupe de viili (lait fermenté finlandais) ou à défaut de yaourt nature,
- 2 cuillerées à soupe de ketchup,
- 2 cuillerées à soupe de sauce soja claire – « light » -,
- 1 petit bouquet d’aneth,
- 50 cl de bouillon de poule (ou 2 plaquettes de bouillon),
- 2 oignons blancs nouveaux,
- 1 gousse d’ail,
- 400 g d’écrevisses (ou à défaut de langoustines), fraîches ou surgelées,
- 1 cuillerée à café de graines de carvi,
- sel fin et poivre du moulin.

Temps nécessaires :
- préparation : 15 minutes (le reste en temps masqué),
- cuisson : 45 à 50 minutes.

Coût :
Sur la base des ingrédient et quantités ci-dessus et du kilogramme d’écrevisses à 15 à 20 euros :
- en plat principal : 2,50 à 3 € par personne,
- en entrée : 1,25 à 1,5 € par personne.

Si les écrevisses sont surgelées, les tremper 15 minutes dans l’eau froide pour les décongeler, puis les laisser égoutter.

Chou pommé cabus détaillé grossièrement en lanières.Éliminer les feuilles extérieures ou abimées du chou. Le couper en quartiers, éliminer le cœur et détailler chaque quartier de chou en lanières d’environ 5 mm de large et 2 à 5 cm de long.

Dans un wok, faire chauffer 3 cuillerées à soupe d’huile puis y mettre le chou ; saler, poivrer et faire suer à couvert, à feu assez doux (thermostat plaque 3-4 sur 9) pendant 10 minutes.

Dans une petite casserole, faire dissoudre les tablettes de bouillon de poule dans l’eau (ou réchauffer le bouillon de poule).

Couper la carapace des écrevisses sous l’abdomen avec un ciseau et les châtrer, c’est à dire enlever le boyau noir qui se trouve sous leur queue.

Sauce soja Ketchup lait fermenté : il ne manque plus que l’aneth !Dans un grand bol, mélanger le viili, le ketchup, la sauce soja et l’aneth finement ciselé.

Verser cette sauce sur le chou, mélanger et laisser cuire de nouveau à couvert à feu doux pendant 5 minutes (thermostat 3/9).

La cuisson du chou se poursuit… avec la sauce et le bouillon de poule.Ajouter le bouillon de poule au chou, remuer puis laisser mijoter à découvert 25 minutes à feu assez doux (thermostat 3-4 sur 9).

Piler les graines de carvi dans un mortier, ou mieux les moudre si vous avez un petit moulin de libre, pour les transformer en une poudre grossière.

Petit oignon blanc poêlé.Éplucher les oignons blancs et l’ail. Couper la gousse d’ail en deux, enlever son germe, la hacher finement et réserver. Couper le vert des oignons en fines rondelles puis les hacher finement, couper leur blanc en 4 dans le sens de la longueur puis en fines lamelles et faire revenir l’ensemble 5 minutes dans une grande poêle avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive et le carvi pilé. Chou aux écrevisses - écrevisses poêlées.Ajouter l’ail et les écrevisses, 2 ou 3 cuillerées à soupe de bouillon de cuisson du chou, saler et cuire à feu doux (thermostat 3/9) en remuant, jusqu’à ce que la carapace des écrevisses rougisse. À ce moment, couvrir et réserver au chaud à feu très très doux (thermostat 1/9).

Goûter le chou et ajuster si nécessaire l’assaisonnement en sel et poivre et, si nécessaire, poursuivre sa cuisson 5 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit « al dente ». Ajouter alors le jus de cuisson des écrevisses, mélanger, puis poser les écrevisses au dessus du chou, couvrir et laisser mijoter 5 minutes à feux très doux (thermostat 2/9).

Avec une écumoire, prélever le chou et le disposer dans le plat de service. Dresser les écrevisses dessus et servir chaud.

En plat, peut aussi s’accompagner de quelques petites pommes de terre cuites à l’eau mais peut aussi servir lui-même d’accompagnement de viandes grillées, de porc ou de bœuf voire de harengs ou de saumon fumés !

chou-aux-ecrevisses-2.jpg

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs : , ,

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

3 réponses à “Chou croquant aux écrevisses”

  1. hum, cette idée me plait, je vais l’essayer.

  2. Bonjour,
    Sur la photo ce ne sont pas des écrevisses mais des langoustines…

  3. Exact André ! Et d’ailleurs c’est indiqué en légende de la première photo : « là, en l’occurence comme je n’avais pas d’écrevisses sous la main, ce sont des langoustines ! ». Sic.

    En plus j’ai indiqué dans la liste des ingrédients que faute d’écrevisses on mange des langoustines…

    Car les écrevisses se font rares (et chères…) en France désormais !

Réagissez