Saupiquet de foie de lapin

Sauce chaude

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :
- 1 foie de lapin,
- 2 oignons jaunes moyens,
- 100 g de mie de pain rassie,
- 10 cl de bouillon de volaille,
- 4 gousses d’ail,
- 1 bouquet garni (1 feuille de laurier sauce, 1 branche de thym, 2 branches de persil plat),
- 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 4 cuillerées à soupe de vinaigre de vin.
- 15 cl de vin rouge.
- sel fin et poivre fin,

Temps nécessaire : 40 minutes

Mettre la mie de pain rassie à tremper dans le bouillon et éplucher et hacher les oignons.

Faire chauffer l’huile dans une poêle à frire et y faire blondir les oignons avec le bouquet garni.

Éplucher les gousses d’ail.

Détailler le foie en gros dés et l’ajouter dans la poêle ainsi que la mie de pain essorée et l’ail écrasé au presse-ail puis faire rissoler le tout à feu doux pendant une dizaine de minutes en remuant de temps en temps.

Ajouter le vinaigre et le vin et laisser frémir à feu très doux pendant une dizaine de minutes.

Retirer le bouquet garni, fouler au tamis ou mixer et maintenir chaud au bain-marie.

Ce saupiquet est servi avec du lapin rôti ou sauté. On peut napper chaque morceau de lapin d’une ou deux cuillers à café de cette sauce et servir le reste en saucière, avec par exemple comme accompagnement des pâtes alimentaires (macaroni par exemple) ou des pommes de terre vapeur.

Dans le même esprit, on peut accompagner certains poissons d’un saupiquet de foie de poisson, et toutes sortes de viandes blanches d’un saupiquet de jambon.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs :

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

2 réponses à “Saupiquet de foie de lapin”

  1. n importe vous etes un chef on dirais pas franchement vous dites mais tous et n importe quoi je cuisiner mieux que vous alors quel mensonge

  2. Mon cher Florent Lozano, pour commencer, je ne suis pas chef… et puis au lieu de critiquer inutilement (et bêtement ?) sans argumentation autre que de dire que vous êtes meilleur que les autres, dîtes-nous plutôt comment vous le faites vous le salpicon de foie de lapin puisque vous êtes meilleur que tout le monde ; j’attends vos conseils pertinents impatiemment.

    Au fait, « je cuisiner mieux que vous » et je vous m…. c’est du français ? N’auriez vous pas échappé à quelques cours de français indispensables en primaire, au collège et plus si affinités ?

    C’est le sosie d’Omar, celui qui avait écris « Omar m’a tuer » avec le sang de sa victime selon la police qui vous a appris à parler et à écrire ?

Réagissez