Sot-l’y-laisse de dindes crémés aux carottes vichy

Plat et son accompagnement

Vos perversités pour petite drôlesse
Qui se fait dans les coins pincer les sot-l’y-laisse
Révoltent mon amour de l’Amour…

Le coq Chantecler au coq Cochin, Edmond Rostand, Chantecler, 1910, acte III, scène 4.

Si vous vous rappelez ces vers d’Edmond Rostand, vous saurez où trouver les « sot-l’y-laisse » des volailles : au dessus du croupion !

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 600 à 800 g de sot-l’y-laisse de dindes (soit 4 ou 6 sot-l’y-laisse selon la taille des bêtes…),
- 1 kg de carottes,
- 50 g de beurre doux,
- 1 cuillerée à café de sucre semoule,
- 1 cuillerée à café de sel fin,
- 1 pointe de poivre blanc (ou gris),
- 2 cuillerées à café de fonds de volaille déshydraté,
- 50 cl d’eau de Vichy (ou d’une autre eau de source ou de votre source du robinet !),
- 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive,
- 2 échalotes,
- 2 cuillerées à soupe de vin blanc sec,
- 1 cuillerée à soupe de persil haché,
- 20 cl de crème fraîche épaisse,
- sel et poivre fins.

Temps nécessaires :
- préparation : 20 minutes,
- cuisson : 45 minutes.

Éplucher les carottes et les couper en rondelles de 2 à 3 mm d’épaisseur.

Dans une cocotte ou une marmite, faire fondre le beurre puis y ajouter les carottes, saupoudrer du sucre, du sel, du poivre et du fonds de volaille déshydraté puis couvrir à niveau avec l’eau.

Porter à ébullition puis mettre le feu doux (thermostat plaque 3/9), mélanger, couvrir le récipient et laisser mijoter 20 minutes à couvert.

Pendant ce temps, faire chauffer et fumer l’huile d’olive dans une sauteuse ou une casserole assez grande pour que tous les sot-l’y-laisse puissent y tenir en une couche et mettre à feu très doux (thermostat plaque 2/9).

Éplucher les échalotes, les ciseler finement et les faire suer dans l’huile.

Ajouter les sot-l’y-laisse et les faire suer à feu assez vif à vif (thermostat plaque 6 à 7 sur 9) en mélangeant et en retournant fréquemment avec une spatule en bois pour que ça n’attache pas.

Lorsque ça commence à roussir, ajouter le vin blanc, déglacer en grattant le fond avec l’extrémité de la spatule puis réserver sur feu très doux (thermostat plaque 2/9).

Une fois les 20 premières minutes de cuisson des carottes achevées, ajouter le persil, mélanger, goûter et, si nécessaire, ajuster l’assaisonnement en sel et poivre puis laisser mijoter de nouveau mais à découvert pendant 10 minutes.

Ajouter les sot-l’y-laisse et leur jus de cuisson, mélanger puis poursuivre la cuisson 15 minutes.

S’il reste trop de liquide, monter le feu pour faire prendre « un bouillon » et évaporer à feu moyen (thermostat plaque 5/9) tout en mélangeant vigoureusement avec la spatule pour que ça n’attache pas puis baisser le feu pour stopper l’ébullition.

Ajouter la crème fraîche, mélanger pour obtenir une sauce homogène et servir chaud.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 4,75 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs :

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

Réagissez