Magrets de canard choucroute

Plat complet

C’est le moment : la choucroute est de saison et les magrets de canard en solde !

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 2 beaux magrets de canard (environ 1 kg),
- 1 gros oignon jaune,
- 2 cuillerées à soupe d’huile neutre (arachide, colza, mélange, …),
- 1,5 kg de choucroute cuite,
- 25 cl de bouillon de pot-au-feu,
- 25 cl de vin blanc sec,
- 1 feuille de laurier,
- sel et poivre.

Temps nécessaires :
- préparation : 20 minutes,
- cuisson : 1 heure.

Éplucher l’oignon, le hacher grossièrement et le faire suer et rissoler avec la feuille de laurier dans l’huile pendant environ 5 minutes dans une cocotte à feu assez doux (thermostat plaque 4/9).

Éliminer la feuille de laurier, ajouter la choucroute, le bouillon de pot-au-feu, le vin blanc, mélanger et laisser mijoter 1 heure à feu doux à très doux (thermostat plaque 3 à 2/9) en veillant à ce que ça ne dessèche pas (le cas échéant couvrir et ou rajouter un peu de bouillon…).

Mettre les magrets dans le compartiment à glaçons du réfrigérateur pendant une dizaine de minutes pour que la graisse durcisse.

Mettre le plat de service à préchauffer à 75°C (thermostat 2-3).

À l’aide d’un couteau bien aiguisé (ou mieux à fines dents), entailler la peau et la graisse des magrets jusqu’à la chair, environ tous les 2 cm, en forme de croisillons.

20 minutes avant de servir, déposer les magrets côté peau dans une grande poêle et faire cuire à feu doux (thermostat plaque 3/9) pendant 10 minutes.

Récupérer l’excès de graisse dans un bocal, saler, poivrer les magrets côté peau, puis les retourner, saler, poivrer et poursuivre la cuisson du côté chair pendant 5 minutes.

Couper les magrets obliquement en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur.

Dresser la choucroute dans le plat de service puis disposer les tranches de magret sur le lit de choucroute et servir immédiatement.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs :

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

5 réponses à “Magrets de canard choucroute”

  1. Géniale idée, mon camarade René. Tu ne rajouterais pas quelques patates vapeur (en ce moment je nourris mes potes charpentiers qui construisent la maison. On ne PLAISANTE PAS sur la gamelle).
    Merci encore, et bonne année!
    VLN

  2. C’est marrant, ma chère Virginie ! J’ai justement croisé tes charpentiers la semaine dernière et ils m’ont parlé de toi ! Ils m’ont dit que tu leur organisais un atelier d’initiation à la philanthropie ! Quelle belle initiative ! Et quel beau métier, Professeur !
    :D

  3. Voilà une recette simple pour accompagner une bonne choucroute.

  4. Pour SVL… Et oui…

  5. Pour VLN : apparemment tes ouvriers charpentiers travaillent vite vu la photo prise de ta fenêtre que tu m’as envoyé aujourd’hui ! :D

    C’est pas comme les miens que j’ai appelé il y a 4 mois : 3 rendez-vous pour voir de quoi il s’agissait auxquels ils ne viennent pas (bonjour les jours de congés consommés à leurs dépens…), puis 2 mois pour envoyer le devis qu’ils préparaient chaque jour… Je reçois une facture forfaitaire – une ligne se résumant en intervention forfaitaire prix net… – sans aucune explication, le 24 décembre : j’ai jusqu’au 28 décembre pour accepter avec chèque d’acompte de 30% du devis comme condition, sinon on repart à zéro… Je renvoie le devis accepté le jour même avec le chèque…. Bon, là, côté comptabilité, ça marche bien : le chèque est encaissé le 28 décembre délai de la poste compris ! Jamais vu une telle rapidité surtout en période de fête… Bon, j’attends leur appel « par retour » comme je leur ai demandé par le courrier…en filant toutes les coordonnées pour me joindre…
    Lundi dernier 27 janvier 2014, sans aucune nouvelle, je les rappelle : je tombe sur un répondeur qui me dis que la boutique est ouverte de 9 à 12h et de 14h à 18h… Bon, OK, là, il est 10h (je n’aime pas réveiller tôt les gens comme eux qui se lèvent tôt pour gagner plus et redresser la France…). J’appelle 3 fois de suite jusqu’à 10h30 : même réponse… aux abonnés absents : bon, à la fin du message, on donne un numéro de portable à appeler en dehors des heures d’ouverture du standard « en cas d’extrême urgence… ». J’appelle : rien… Je laisse un message …10 minutes plus tard, on me rappelle : c’est soit-disant un employé qui me dit qu’il y a eu un décès dans la famille du patron et que l’entreprise est fermée aujourd’hui et qu’il en parlera demain à son patron ou à sa secrétaire (qui doit être la standardiste très polie qui me raconte effrontément les pires bobards depuis 4 mois en me faisant poiroter 1/2 heure à chaque appel avec la petite musique de nuit de Mozart puis m’envoie chier en me disant que je ne suis pas leur seul client au monde et qu’ils n’ont pas que ça à foutre… et que j’attende de leurs nouvelles plutôt que de les appeler chaque semaine…), une jeune femme très polie comme vous pouvez le voir mais j’en ai déjà connu des comme ça dont la belle-mère de ma belle-soeur qui gérait une entreprise de transports à la place de son mari et de son fils, en Seine-et-Marne, dans le Montois… Bon, là, voilà, les couvreurs (ceux-là ne m’ont pas parlé de toi…) devaient rappeler le 28 janvier, nous sommes le 30… Et pendant ce temps, le toit fuit et les infiltrations d’eau dégradant le plafond de ma salle de bains continuent ! Vivent les artisans français qui sont au bord de la rue et le mouvement des bonnets rouges qui prend leur défense pour dire qu’on les étrangle… Donc je les rappelle demain … et après je vois avec la justice : c’est con pour une entreprise dont j’avais été content il y a 10 ans et que je pensais sérieuse…

Réagissez