Sédèr de Rosh Hashana

Rosh Hashana, le nouvel an juif est l’occasion d’un sédèr, repas rituel, empreint de symboles de réussite, de joie et de douceurs pour la nouvelle année.

Au cours d’un sédèr traditionnel, différents aliments sont consommés dans un certain ordre : tout d’abord ceux qui proviennent de l’Arbre, puis ceux qui viennent de la Terre et enfin ceux qui proviennent d’ailleurs.

Une bénédiction de circonstance est faite au début de chaque groupe de mets.

Exemple de composition traditionnelle d’un sédèr tunisien

    Les éléments de l’Arbre…

- Grenade : grains de grenades fraîches assaissonnées d’un peu de sucre et de gouttes d’eau de roses.
- Confiture de grenade : sirop de grenade filtré pour en éliminer les pépins puis, raffinement suprême, additionné de pignons grillés remplaçant les pépins auxquels ils ressemblent…
- Figues sèches.
- Confiture de coings : préparée avec la pulpe de coings bouillis préalablement 2 ou 3 minutes à l’eau bouillante.
- Olives vertes : de la dernière cueillette et marinées, elles représentent les nouveautés de la saison, avec éventuellement des grains de raisins frais.
- Dattes : de préférence fraîches de la nouvelle année.
- Rondelles de pommes : tranches de pommes épépinées, crues ou légèrement cuites, trempées dans le miel.

    Les éléments de la Terre…

- Épinard : vert de ses feuilles frit, panné puis miellé.
- Fèves : fèves vertes bouillies.
- Poireaux confits : bûches de blancs de poireaux cuites à l’eau puis confites au sucre.
- Potiron : en tranches d’un demi-centimètre d’épaisseur, frites puis miellées.
- Sésame : grains de sésame légèrement grillés pour accentuer l’arôme ou bien, gâteaux au sésame.

    Les éléments d’ailleurs…

- Tête : morceaux de viande de la tête d’un mouton ou de têtes de gros poissons, cuits en sauce.
- Cœur : morceaux de cœur de mouton ou cœurs de poulets, cuits en sauce.
- Poumons : petits cubes de poumons, de mouton de préférence, cuisinés selon convenance.

Le tout accompagné de :
- Vin doux,
- Coupelles de sucre : ce jour là, on trempe ses petits morceaux de pain dans le sucre et non pas dans du sel.
- Miel dans lequel on trempe les différents éléments du repas, ou dégusté seul.
- Pain doux aux raisins secs, en forme de pétales de fleurs.

Miam ! tout ça donne bien envie d’essayer !

Autres plats traditionnels de différents pays associés à Rosh Hashana
… dont j’ai trouvé des recettes sur le ouaibe…

- Potage aux sept légumes : bettes, poireaux, courgettes, haricots princesses, potiron, céleri vert, carottes ;
- Bamia : ragoût d’agneau ou de veau aux tomates et aux gombos (Proche-Orient et Égypte) ;
- Batata bel Kamoun : ragoût aux pommes de terre (Tunisie) ;
- Bamia : ragoût de veau aux tomates et aux gombos (Égypte) ;
- Carpe farcie ;
- Crepler : raviolis à la viande (Pologne) ;
- Épaule de mouton farcie (Maroc) ;
- Poulet aux coings (Maghreb) ;
- Poulet aux pruneaux ;
- Sal’eya : viande hâchée aux côtes de blettes, raisins noirs et pignons (Égypte) ;
- Tajine aux dattes ;
- T’fina de blé à la viande (Tunisie) ;
- T’fina pkaila : pot-au-feu aux épinards et haricots blancs ;
- Beignets de potiron et d’épinards ;
- Confiture d’aubergines (Pologne) ;
- Nikitouche (France) ;
- Riz financier : riz long grain légèrement sucré avec petits pois, amandes effilées, et pignons (Égypte) ;
- Tsimess : carottes sucrées (Russie) ;
- Boulou : gâteau aux raisins secs, amandes et sésame ;
- Hhala de Roch Hachana : brioche (Alsace) ;
- Cigarettes au miel (Tunisie) ;
- Confiture de pâtisson (Égypte et Israël) ;
- Gâteau au miel (Maroc) ;
- Grenades au sirop (Égypte) ;
- Khala aux raisins (France) ;
- Kichelech : petits sablés ;
- Quatre-quarts au miel (Pologne) ;
- Travados: petits chaussons aux noix et au miel (Turquie).

Voila de quoi bien entretenir nos poignées d’amour pour les siècles des siècles !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 4,75 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs : ,

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

Une réponse à “Sédèr de Rosh Hashana”

  1. quelle énumération tentante, j’ai super envie de goûter la confiture de grenade

Réagissez