Salade de méduse (Boon hoi jit)

Il y a quelques temps, feuilletant le livre « La cuisine de Marguerite« , j’y avais retrouvé un article de Patrick Rambaud, alias « Marguerite Duraille », servant de marque-page, et qui proposait deux recettes à la façon de la reine Marguerite :
- la « fricassée de mouettes au vermouth »
- et le « gratin de méduse vallée d’Auge« …

Je m’étais dit à cette occasion que la méduse devait être un des rares animaux qui ne finissait jamais dans nos assiettes…

Que nenni !

Car ce matin, en consultant « L’héritage de la cuisine chinoise » d’Elizabeth Chong (Hachette, 1994), sur quoi je tombe ? La salade de méduse, ou boon hoi jit !

Voici ce qu’en dit Elizabeth Chong :

L’océan recéle d’infinis trésors pour les gourmets, dont la méduse. Parmi les variétés qui foisonnent le long du littoral chinois, certaines sont rendues délicieuses par le salage et le séchage au soleil pratiqués en Chine depuis plus de trois millénaires.

La peau de méduse est un mets de choix, en raison de sa consistance un peu gélatineuse et croustillante, mais aussi de sa saveur particulière. Séchée, elle est dorée, à demi translucide (elle ressemble à un gros disque de plastique). On la trouve emballée en plaques ou prédécoupées. Dans cette recette, l’huile de sésame et la coriandre ajoutent une saveur et un parfum capiteux à la chair de la méduse.

Huîtres à la vapeur (en haut) ; salade de méduse (en bas). Crédit photographique : Andrew Furlong, photographe, et Marie-Hélène Clauzon, styliste, 1993.

Et voici la recette proposée par Elizabeth Chong (pour 6 personnes) :
- 250 g de méduse (dans les épiceries chinoises),

pour la sauce :
- 1 cuillerée à soupe d’huile de sésame,
- 1/2 cuillerée à café de coriandre fraîche finement hachée,
- 1 pincée de sel,
- 1/2 cuillerée à café de sucre,

2 cuillerées à café de graines de sésame grillées.

Roulez les feuilles de méduse, puis découpez-les en lanières de 3 millimètres de large.

Faîtes blanchir les rubans de méduse dans de l’eau bouillante 1 ou 2 minutes. Égouttez puis rincez aussitôt sous le robinet, à l’eau froide, pendant 3 ou 4 minutes au moins. Déposez la méduse dans une jatte, recouvrez d’eau et réservez pendant au moins une demi-journée (la méduse retrouvera tout son volume).

Égouttez soigneusement, puis mélangez avec application les rubans de méduse et la sauce dans un plat jusquà ce que le sel et le sucre se dissolvent. Saupoudrez de graines de sésame grillées puis servez.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (15 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs : ,

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

6 réponses à “Salade de méduse (Boon hoi jit)”

  1. [...] source : La recette du dredi [...]

  2. TETE-BENISSAN ETE le 13 avril 2009 à 10:41

    Bonjour,
    je viens de l’afrique occidentale sur la côte atlantique.Nos arrières grands parents sont des pêcheurs, mais les méduses que nous p^chons sur nos côtes sont jetéés à la poubelle.C’est à travers une emission de thalassa sur la chine qu’on parlait de la consommation de ces dernières. Ma question est de savoir comment les traiter et quels apports nutritionnels en diverses calories la consommaton de ces méduses nous apporterait.S’il vous plaît.
    Merci d’avance.

  3. Pour les parisiens, si vous vous demandez quel goût cela a, et voulez aller quelque part où c’est *bien* préparé, je vous recommande le restaurant Ebisu rue Saint Roch. Oui, c’est une publicité éhonté, mais bon, ils le méritent. Et c’est moins aventureux que d’essayer de préparer soi-même.

  4. Oui, c’est gentil mais quel goût a la méduse ?

    la texture est elle comparable à celles des huitres ?

    Merci pour l’adresse.

  5. je cherche pour aider des paysannes vietnamiennes atteintes par l’agent orange (dioxine): 1/ ou trouver de la méduse sèche 2/- comment la traiter pour être séchée et vendue ?
    Il y a des méduses vendues dans le 13° arrondissement de PARIS et qui servent à faire de très bonnes salades mais elles sont salées et congelées.
    Aidez les

  6. [...] source : La recette du dredi [...]

Réagissez