Fricassée de mouettes au vermouth

-

Inspiré par le livre de recettes « La cuisine de Marguerite » (1999, éditions Benoît Jacob), Patrick Rambaud alias Marguerite Duraille, l’auteur de « Virginie Q. » (1988, éditions Balland), a imaginé cette recette unique à la manière de la grande Marguerite.

Elle ne devrait pas manquer de surprendre vos amis (vos ennemis aussi, d’ailleurs…) !

;)

C’est dans la cuisine qu’on est seule. Et pas au marché devant le casino.

On n’est pas seule sur la plage non plus parce qu’il y a des mouettes et qu’elles rient. Elles se moquent de vous.

C’est au fourneau qu’elles arrêtent de rire. Je le sais. C’est difficile à réussir, ce plat que je donne maintenant. Il faut attraper la mouette avec du pain sec sur le sable. Elles arrivent toutes. Choisir la plus grasse et la coiffer d’un filet comme en ont ceux qui capturent les papillons. Les papillons, les mouettes, c’est pareil à prendre. Même si les papillons se défont à la cuisson et qu’il en faut trop pour une soupe. Le secret c’est la patience.

Voilà : vous avez une mouette. Elle rit encore. Elle ne peut plus s’envoler dans le filet. A la cuisine vous avez rempli une cocotte d’eau de mer. Jetez dedans la mouette. Elle se débat. Elle rit jaune. Allumez le feu en dessous. Souvent, quand l’eau se met à bouillir, la mouette s’arrête de rire. Elle est cuite. Par précaution attendez encore deux heures à feu très doux.

Et puis vous posez la mouette sur un égouttoir, vous ôtez les plumes qui restent avec votre brosse à cheveux. Ensuite, coupez en morceaux au hachoir, mettez tout ça dans la casserole avec la betterave rouge émincée, du vinaigre et une poignée de germes de soja. Faire sauter le tout dans l’huile de sésame. Ajouter le vermouth.

On peut vouloir faire ça, oui, cette fricassée là. Rien, dans la cuisine française, ne rejoint la nécessité de ce goût. S’assurer que les invités sont restés à table. Servir avec des raisins secs. Ou du melon en purée. Epépiné.

Recette proposée par Patrick RAMBAUD.
dans une chronique littéraire,
pour saluer la sortie du livre « La cuisine de Marguerite » (1999, éditions Benoît Jacob).

Et, dans le même style, avant cette fricassée, vous pourrez également servir à vos invités un gratin de méduses « Vallée d’Auge » !

:D

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs :

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

Réagissez