Vin chaud alsacien

Boisson chaude

Recette de Simone Morgenthaler dans « Recettes et décors de Noël : Traditions d’Alsace », Édition La Nuée Bleue, Strasbourg, 1994.

Idéale pour les veillées de Noël ou de retour des pistes de ski !

Peut-on boire un tel vin chaud sans Modération ?

Méfiez-vous quand même : si on a rajouté de l’eau et laisser frémir longtemps, le taux d’alcool peut descendre de 12-13° à 2 à 5 selon le temps de frémissement où l’essentiel de l’alcool du vin fait « la part des Anges » ! Mais si on ne laisse pas frémir longtemps, la teneur en alcool peut être encore d’environ 10° (à titre d’exemple, c’est ce que titre le glögg, vin chaud traditionnel suédois, commercialisé en bouteilles)… et si, comme le pratique certains, vous rajoutez une rasade de kirsch ou de schnaps dans les verres, ça peut atteindre les 18-20° : plus que le vin rouge de départ !

Alors, restez raisonnable surtout lorsque vous le commandez dans un café ou une auberge sans savoir comment il est fabriqué ! :D

Ingrédients (pour 1,2 litre) :
pour le vin chaud :
- 1 l de vin rouge d’Alsace (d’Ottrott, de Saint-Hippolyte ou d’Ammerschwihr par exemple) ou 1 l de vin blanc d’Alsace (Edelzwicker, Tokay pinot gris, Pinot blanc ou Gewurztraminer),
- 250 g de sucre en morceaux,
- facultatif : 2 dl d’eau,
- 1 bâton de cannelle,
- 2 étoiles d’anis étoilé (dite aussi badiane…),
- 2 clous de girofle,
- 1 pointe à couteau de noix de muscade râpée,
- le zeste d’un demi-citron,
- le zeste d’une demi-orange,
pour le service :
- des demi-rondelles d’orange et de citron.

Temps nécessaires : 15 à 20 minutes

Mettre tous les ingrédients dans une grande, porter lentement à ébullition et laisser frémir 3 à 5 minutes.

Filtrer à l’aide d’une passoire dans des verres à vin chaud, disposer dans chaque verre ½ rondelle d’orange ou de citron selon les préférences de chacun et servir très chaud.

Cette recette ressemble fort à celle de ma copine Nath O’Bulles qui la pratique dans des chaudrons dans les rues d’Épernay façon potion magique de Panoramix !

Et j’ai trouvé la réponse à sa question sur le degré d’alcool du vin chaud !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne : 3,71 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs : ,

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez commenter, ou faire un trackback depuis votre site.
Imprimer Imprimer

Une réponse à “Vin chaud alsacien”

  1. Jean Ducon Develours le 11 décembre 2012 à 08:54

    Ca y est, notre Maître René donne dans l’à peu près !! C’est quand même très différent de prendre un edelzwicker ou un gewurz, non ? Quant au rouge de Saint Hippolyte, sûr qu’il est alsacien ? Pourquoi pas un pinot noir ?
    Mes amitiés à votre famille chinoise.

Réagissez