Gâteau sainte-agathe

À Catane, en Sicile, depuis, des temps immémoriaux, des pâtisseries appelées Minuzzo ou Minne di Sant’Agata sont fabriqués pour la fête de sainte Agathe, patronne et protectrice de la ville.

Ce sont des gâteaux à la pistache en forme de dômes, fourrés au fromage frais et aux fruits candis, recouverts d’un glaçage blanc, surmontés d’une cerise confite et présentés par paires pour figurer les mamelles d’Agathe.

En 1713, lors de l’annexion de la Sicile par le duché de Savoie, cette tradition culinaire fût adoptée par les paysannes de Savoie. Puis, en 1880, Pierre Labully, pâtissier de Saint-Genix-sur-Guiers en Savoie, transforme ces gâteaux sainte-agathe en brioches connues malheureusement désormais sous le nom de brioches de Saint-Génix ou brioches Labully, aux dépens de sainte Agathe dont on oublie que c’est à sa mémoire que ce gâteau était réalisé…

Suce tété dommage de ne pas le rappeler !

Moi, je n’ai pas de chance… Depuis 6 ans, j’ai tenté par 2 fois de faire ces brioches mais sauf l’aspect visuel, le résultat n’est pas là : pas assez levé, une amertume qu’il faudrait gommer, pas assez cuit… Bon, comme aujourd’hui, vendredi 5 février, nous fêtons sainte Agarhe de Catane, je publie la photo de mes brioches mais pas la recette car il faudra que je recommence pour les réussir. Mais là, je n’ai pas eu le temps…

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Mots-clefs : ,

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le flux RSS 2.0. Vous pouvez lacher un com ^^
Imprimer Imprimer

Réagissez